Diégèse  dimanche 2 avril 2000



ce travail est commencé depuis 93 jours et son auteur est en vie depuis 14546 jours (2 x 7 x 1039 jours) 2000




hier
 
L'atelier du texte demain





à venir et déjà passédéjà passé et à venir
Je me suis réveillé tôt et j'ai voulu me préparer pour aller au baptême du fils de J. Je suis arrivé très en avance dans la basilique déjà encombrée par les touristes. Le ciel était bas, comme s'il voulait manger cette grosse meringue posée sur la colline de Montmartre.
J. est arrivée, un peu abasourdie d'être mère et d'aller dans cette église. La famille a défilé dans un recueillement de circonstance.
Je me suis souvenu de cette messe à laquelle tu m'avais accompagné. Tu étais près de moi, entièrement dans le silence et dans ma vie, avant que je ne te perde.
Je suis allé tôt au baptême de J. Assez tôt pour déjeuner à Montmartre avec les touristes et y trouver le plaisir d'être en vacances et de parler anglais avec les serveurs. J'ai mangé une saucisse-frites avec un terrible accent.
J'avais oublié de m'habiller comme il se devait. Je suis resté caché derrière une colonne, espérant vaguement que j'aurai la grâce, celle d'un nouveau Claudel, dans une autre église, derrière un autre pilier.
Je ne peux pas cacher l'émotion de la prière qui est venue, les pleurs aussi, l'envie de me remettre, totalement, de me donner ou d'en finir.
Est-ce cela aussi le souvenir de toi ?