Il ne doit plus se laisser aller à l'alcool comme il le fait trop souvent maintenant. Tant que l'alcool distendait seulement la peau de son ventre et celle des poches sous ses yeux, ce n'était pas si grave. Il n'avait plus besoin de peau contre lui, il n'avait plus besoin d'agiter son sexe dans aucun vagin. Mais maintenant, l'alcool distend sa mémoire, sa pauvre mémoire tordue. Il ne supporte plus ces blancs dans le temps, ces moments qui sont volés à jamais. Ce lundi, il regardait la télévision, il y avait un chanteur anglais, les cheveux blonds, qui chantait doucement, avec une voix presque mal assurée à force d'être contenue et pleine d'émotion. Alors il aurait voulu être le pianiste de ce chanteur là et pour cela il va arrêter de boire. Il ne chantera pas. Sa voix n'a plus de sens et les mots ne reviennent pas à lui. Que faut-il donc faire pour ne pas pleurer ?
Suite
et index