L'hiver va bientôt venir. Yvette va pouvoir se reposer un peu et ils vont faire ce voyage qu'ils font chaque année après les touristes. Ils iront à Paris et ils iront à l'opéra. On y joue les Indes Galantes de Rameau. S'il doit expliquer comment Yvette a rencontré Rameau et cet opéra là, cela va prendre un peu de mots, un peu de lignes, un peu de ce temps de cette narration là. 
C'est bien évidemment le fils des Benec, qui a un jour emmené Yvette à Quimper dans la voiture blanche avec des sièges en cuir qu'il avait cet été là. Dans la voiture, il lui a demandé s'il pouvait mettre de la musique, de l'opéra, dit-il, de l'opéra baroque et si ça l'énervait, il faudrait lui dire. C'était les Indes Galantes. Yvette lui a dit qu'en revenant de Quimper, elle avait beaucoup parlé avec le fils des Benec. Après tout, il n'a pas besoin de savoir ce qu'ils se sont dit. Il le sait. Il ne demandera jamais ce qu'elle sait et pourquoi elle voudrait aller à l'opéra écouter Rameau, un vendredi soir, dans une loge.
Suite
et index