Cela fait une semaine que Marie est partie. Il sait qu'elle est bien arrivée et qu'il l'a installée dans une maison d'hôte près de la citadelle. Elle lui a raconté au téléphone que c'était la maison d'un décorateur qui en avait fait un fantasme oriental. Elle trouve que c'est désuet. C'est le mot qu'elle a employé et il aurait pu pleurer de tendresse à l'entendre prononcer ce mot là. Elle ne lui parle pas du directeur de l'Agence, elle ne lui parle pas de lui. Il sait pourtant qu'il a l'impression qu'elle ne l'a pas encore remarqué. Elle est toute aux couleurs, aux odeurs, aux alignements inattendus des maisons et aux perspectives lumineuses que donnent les ciels d'Orient. Elle demeure lovée tout le jour dans ses impressions naissantes.
Le samedi, il ne l'accompagne jamais dans ses promenades. Il voit moins Marie en Syrie qu'il ne la voyait à Paris. Il ne sait pas ce qu'il préfère.
Suite
et index