Diégèse  lundi 25 décembre 2000



ce travail est commencé depuis 360 jours et son auteur est en vie depuis 14813 jours (14813 = nombre premier)
2000

ce qui représente 2,4303% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain





à venir et déjà passédéjà passé et à venir
Dès le matin, il faut s'extasier. Oh, comme c'est beau ! Quelle bonne idée ! Justement... Mais comme le groupe familial souffre depuis trop longtemps de névrose chronique, on n'a même pas besoin de jouer à cela. On distribue les cadeaux dans une sorte d'indifférence inouïe, comme on va au réfectoire en internat ou en prison. Chacun repart avec sa ration, la rangeant vite pour pouvoir parler d'autre chose.
Je suis allé me promener autour de l'étang. Il est encore pâle mais n'a pas pris ses couleurs de glace qu'il connaît l'hiver. Et si désormais il n'y avait plus d'hiver ?
Je me suis rappelé les rêveries érotiques que j'avais l'été au bord de l'étang, rêvant de rencontres sensuelles au bord de l'eau et me disant qu'il fallait que cela se passe, que cela vienne et sentant trop peu le pâle soleil sur ma peau qui en demandait davantage.
Je ne suis plus à la rencontre. Je n'ai que ton souvenir, toi, en bandoulière.
Je suis allé courir. Il y avait longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Je ne me rappelle plus bien quand. J'ai fait le tour du village par la route qui serpente, qui monte et qui descend et qui mène au cimetière et à l'église. Je me suis rappelé l'odeur de cette campagne l'hiver et cela m'a donné encore des envies de maisons, de feu de cheminée, de grandes pièces un peu poussiéreuses que l'on quitte vite pour des chambres plus douillettes où l'on boit du thé, en parlant doucement pour ne pas réveiller les fantômes.
De toute la journée, je n'ai pas mis autour de mon cou l'écharpe de soie vénitienne que tu m'as offerte. Je l'ai trouvée là, apportée je ne sais par qui, déjà pleine de la mélancolie de jours passés sans toi. Je l'ai sentie longuement, espérant reconnaître une once de ton parfum, qui serait restée du moment où tu l'as palpée, soupesée, regardée. Mais je me trompe peut-être. Il n'est même pas certain que ce cadeau vienne de toi.