Diégèse  samedi 5 février 2000



ce travail est commencé depuis 36 jours et son auteur est en vie depuis 14489 jours (14489 = nombre premier) 2000

ce qui représente 0,2485% de la vie de l'auteur

hier
 
L'atelier du texte demain





à venir et déjà passédéjà passé et à venir
Je crois qu'il faudrait que je signe ces textes, que je me nomme. C'est P. qui m'en a fait la remarque. Comment a-t-il su que j'écrivais ici ? Il est vrai que je ne pensais d'aucun intérêt de dire que je m'appelle Marc, que c'est un prénom bref, qui claque. Et puis, il y a eu ce message, qui confondait tout, F. et François, toi et moi. Nos épisodes, nos batailles.
C'est trop long à expliquer. Je vais sans doute répondre. Que faire ?
Quand je suis rentré ce soir de la rue d'Assas, j'ai fait encore le détour de ta maison. Aucune lumière. Aucune passion.
J'ai acheté des chansons d'amour et des morceaux d'amour, Billie Holliday, Songs for distingué lovers.
C'est sans doute un peu surfait, nous ne sommes ni distingués, ni des amants. Mais le chuintement acide de la voix de Billie susurre que le monde peut être triste et élégant et que cette élégance suffit à justifier la souffrance des histoires d'amour.
Quand je suis rentré ce soir de la rue d'Assas, je n'ai pas fait le détour de ta maison. Il n'y aurait eu aucune lumière, que ma passion.
Au restaurant, il y avait ce couple, qui s'embrassait tout en mangeant de la salade et des spaghettis. Prêts à tout.