31 mars 1992

Des impressions fugitives d'une douceur de printemps, comme si, à mesure, les impressions se faisaient de plus en plus brêves, superficielles et presque maintenant sans objet.

Je ne sais plus bien qui je suis, quelle est cette identité en marche ?

Que penser de cette "admiration" qui se résoud en plaisir, en sa recherche acceptée, à cette trouvaille qui rompt l'ennui et ne rompt rien, mais qui apporte avec elle, la particularité des attachements et des manques.
 
 
 
 

retour au jour de n'importe quel jour