Diégèse  jeudi 30 mars 2000



ce travail est commencé depuis 90 jours et son auteur est en vie depuis 14543 jours (14543 = nombre premier) 2000

ce qui représente 0,6189% de la vie de l'auteur

hier
 
L'atelier du texte demain





à venir et déjà passédéjà passé et à venir
J'avais rendez vous avec toi ce soir, ce serait dans un lieu secret. Tu devais me reconnaître mais c'est une blague, j'aurais un masque vénitien avec un nez d'oiseau rouge, un bec cinglant. Tu m'attendrais doucement, dans le silence de ton attente, un peu triste de ces retrouvailles. 
Nous avons parlé de toi, de rien aussi, des jours que tu passes avec le corps ailleurs, avec le désir devenu pour moi caduque, sans toi, avec le désir qui s'étiole quand je te vois, qui renaît quand tu me prends la main.
Je suis revenu sous la pluie.
J'ai eu rendez-vous avec toi ce soir. Nous avons dîné dans un restaurant comme à Jérusalem, dans les quartiers chers mais bruyants et nous avons mangé de la nourriture d'orient, bourrative, sans grâce.
Dans le bruit du restaurant, je ne comprends rien à ce que tu me dis, à ce qui se dit et se passe là.
Un homme gras et sale passe entre les tables avec un tambour arabe et je suis cet homme-là soudain et grotesque comme lui. Tu regardes ailleurs. Je suis incommodé par les parfums aussi. Je me dis que tu t'ennuies, que je t'ennuie, que je n'aurais pas dû accepter et je me retire. Il ne pleut plus.