Diégèse  jeudi 2 août 2001


ce travail est commencé depuis 580 jours et son auteur est en vie depuis 15033 jours (3 x 5011 jours)
2001

ce qui représente 3,8582% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais plus où sont les enfances entrevues, reperdues et le sable et le vent et pourquoi les mouettes crient au dessus des toits de Paris, le soir, ce soir, désolé. Je me demande où est la fraîcheur.
L'orage et le calme et l'orage encore et je ne sais plus vraiment comment déjouer la violence, la laisser, l'enrober, lui donner cours et puis la rattraper. Je regarde ta peau avec tant d'attention qu'elle pourrait s'imprimer sur moi. Je t'espère avec tant d'imagination que tu pourrais bien exister. Depuis que tu n'es plus à Venise, la ville s'est vidée.
 




















2000