Diégèse  vendredi 31 août 2001


ce travail est commencé depuis 609 jours et son auteur est en vie depuis 15062 jours (2 x 17 x 443 jours)
2001

ce qui représente 4,0433% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais plus quel tissu je portais ce soir là, cette fin d'été là, plus chaude sans doute que cette année. Il pleut, il fait froid, on joue à l'automne, on fait mentir le temps et l'on s'ennuie déjà de caresses plus tendres et de tendresses encore cachées, dérobées, qui ne viennent plus et qui se détachent comme ça des souvenirs en grappes, désolés.
La soirée se termine dans quelques balbutiements, sans que je parvienne vraiment à t'aimer davantage. Je descends les rues de la ville, avec précaution, et toute ma tendresse ne sait plus où aller ni que faire et c'est soudain ce sentiment de solitude qui danse aussi, qui danse pesant, comme un lutteur et qui finit par terrasser toute joie.
 




















2000