Diégèse  lundi 9 avril 2001


ce travail est commencé depuis 465 jours et son auteur est en vie depuis 14918 jours (2 x 7459 jours)
2001

ce qui représente 3,1170% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je continue donc mon voyage pour l'Égypte, prenant le train pour Alexandrie la bleue, miroitée de jaune à ma descente du taxi, jouant tous les cieux en seul ciel, toute la vie et tout l'espoir de toutes les vies, une réincarnation de ville à chaque jour.
Je ne raconte pas les salons empesés, le chantier au ciment humide, la tendresse des quelques regards croisés et le retour déjà vers le Caire, comme une capitale. Mais le temps s'emmêle et je vais croire bientôt que je suis en Égypte.

Quand je rentre de déjeuner, je suis pris de frissons. Toute l'après-midi se fera dans l'angoisse. Le soir arrivé, ce sera dans l'angoisse. Il faudrait que je pleure pour accepter ta trahison définitive. Il faudrait que je joue à ne plus me rappeler ton visage et à ne plus te reconnaître cent fois par jour dans les pas du couloir, dans les nuques et les démarches, dans le grain des peaux que je ne caresse pas et qui étiolent mon regard et mon désir à jamais enfouis.
Je ne sais plus comment faire.
 

















2000