Diégèse  vendredi 13 avril 2001


ce travail est commencé depuis 469 jours et son auteur est en vie depuis 14922 jours (2 x 32 x 829 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais pas si tous les treize du mois, toutes les voitures et les camions de la ville se précipitent pour tenter de transformer mes déplacements à bicyclette en course d'obstacles, comme un jeu vidéo assez imprécis pour être dangereux. Je ne sais pas si tous les treize du mois, ce sont des amours anciennes et défuntes depuis de longs jours qui affluent et me disent que le temps passe et avec lui toutes les possibilités d'échapper longtemps à la gravité.
Mais ce vendredi treize était un vendredi saint et j'ai oublié jusqu'aux chants et j'attendrai muet la résurrection.

Le soir qui tombe fait échouer tous les projets de voyage, Istanbul émergée, disparaît et ne retirera rien de sa victoire contre les plaines d'Andalousie. Je ne la comparerai pas aux imprécisions de Venise et les coupoles brilleront pour rien. 
Dans le soir qui tombe, je pleurerai bien mon oisiveté perdue
Je ne sais pas ce qu'il paraît de tes douceurs et de tes adorables idées.
Je vais dormir tard, dans les ébauches infinies de désirs criés doucement.
 

















2000