Diégèse  mercredi 25 avril 2001


ce travail est commencé depuis 481 jours et son auteur est en vie depuis 14934 jours (2 x 3 x 19 x 131 jours)
2001

ce qui représente 3,2208% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Si je choisis le mot promptitude pour donner le jour au jour, une année après, c'est pour dire la brièveté qui me semble, juste une année après et qui ne me donne rien à penser, sauf une part d'accélération, sauf une part de rêve qui m'enlève et qui me porte. Je ne sais plus ce qui me tentait, cependant. Je ne sais plus qui est X, ce que j'en disais, comment je mentais sur ce qui était dit, si X existait autant en 2000 que cette année, maintenant, là.
Je suis mourant et l'instant d'après je vais bien et puis je meurs de nouveau et puis je meurs et je meurs encore mais je vais bien. Je regarde mes mots qui s'effacent à mesure qu'ils s'écrivent et personne ne les lit et personne ne va les rendre vivants à mesure de rien, à mesure du temps.
Quand tu m'appelles, il est trop tard. Je ne vais pas te rejoindre, tu es trop loin. Nous passons tout le temps à ne pas nous voir, comme si nous ne voulions pas croire qu'il y a bien de l'amour.
 

















2000