Diégèse  lundi 3 décembre 2001


ce travail est commencé depuis 703 jours et son auteur est en vie depuis 15156 jours (22 x 32 x 421 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
J'aime assez l'idée d'un texte comme une machine qu'il faudrait pousser un peu du pied pour qu'elle avance encore comme ces mécaniques de jouet, à peine arrivées, à peine casséesEt je pousse encore le texte un an après, désolé qu'il n'aille pas encore plus loin, déçu presque de sa brièveté molle. Je voudrais maintenant qu'il coupe, qu'il détale devant moi pour ne pas recevoir ce coup là, et puis encore un pour faire bonne mesure, des mots et des lettres pour avancer encore.
Tout le jour se résout doucement dans une marche à pied, un peu en retrait de la Seine, un axe parallèle qui conduit de quartiers louches en quartiers louches jusque chez moi, un peu à côté de l'eau, un peu à côté de la vie. Je marche, sans vrai souci, repoussant la tentation d'avoir de la fièvre comme avant, quand c'était encore possible de s'inquiéter, de se rendre malade, de donner prise à un peu de temps perdu à se mordre les lèvres. Je dors, je ne dors pas, je dors encore, me réveillant souvent pour penser un peu à toi, comme on fait ses dévotions.
 


















2000