Diégèse  dimanche 9 décembre 2001


ce travail est commencé depuis 709 jours et son auteur est en vie depuis 15162 jours (2 x 3 x 7 x 192 jours)
2001

ce qui représente 4,6762% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Dans les fêtes de l'adolescence, dans des garages qui sentaient les choses bien rangées, l'huile de moteur et les haricots secs, parfois, il n'y avait pas d'ambiance et c'était alors une succession de danses mornes, désœuvrées. Alors, c'est comme ça. Le dimanche étale déplore le peu d'ambiance et on ne dira rien, on s'éteindra avec le silence.
Je vois le Mont Saint-Michel, comme une maquette, un jouet posé sur le sable, les méandres et puis la presqu'île du Cotentin, comme un ponton artificiel, comme pour donner un peu plus de plages pour l'été et je n'entends pas ta voix, et je n'entends pas ton cœur, on me vole un dimanche, on m'envoie loin de toi, du douillet, de ta douceur, des matins chauds, un peu, la tendresse et quand je rentre, c'est sans aucun espoir.
 



















2000