Diégèse  jeudi 20 décembre 2001


ce travail est commencé depuis 720 jours
et son auteur est en vie depuis 15173 jours (15173 = nombre premier)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
J'avais perdu tout enthousiasme, pour toi, pour moi, pour les mots d'une histoire incompréhensible, pour les souvenirs égrenés, tous faux, inventés, recopiés, de dernière génération de copie, tous éperdument distants. J'avais perdu le sens des rues, ce qui fait que l'on va vers le sud plutôt que vers d'autres points cardinaux en fonction de l'état amoureux, de l'émotion qui se perd aussi, qui s'échappe et efface l'idée même des sens. J'avais perdu et j'ai fini par perdre donc, cette image que tu me donnais et c'est alors qu'il faisait nuit. moins trois fois rien Des jours moins je ne sais quoi, presque rien, l'annonce de ton absence, des voyages qui viennent et qui vont raconter le manque. Il fait froid, lorsque tu veux m'embrasser, j'embrasse tes yeux. Tu regrettes déjà les nuits de Paris, quand elles s'étalent sans fin dans des promenades. Le reste de la journée est blanc.
 












2000