Diégèse  samedi 24 février 2001


ce travail est commencé depuis 421 jours et son auteur est en vie depuis 14874 jours (2 x 3 x 37 x 67 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain







Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
couché sous l'arbre longtemps J'aurais sans doute pu un jour faire la sieste avec toi sous un arbre qui nous aurait protégés du soleil et laissés dans son ombre sans faire de bruit ou presque, jouant avec le vent. J'aurais vu ta joue rosir légèrement avec le sommeil et ton corps s'amollir dans la chaleur. Puis il y aurait eu ton souffle, entre tes lèvres et je me serais approché comme pour vérifier que ta vie que je prenais était à toi et à moi, dans le même temps. ce n'est pas là Il y a eu des giboulées aujourd'hui. Elles ont un peu hésité entre la pluie et la neige, entre l'averse et le tourbillon, entre l'humide et le sec, elles ont hésité et puis je ne sais plus, il n'y avait que le froid.
Dans le soir malaisé qui donne à peine l'envie de sortir, le rhume prend mon cerveau, qui se laisse encombrer.
Je vais essayer de dormir, sans trop cracher, sans trop tousser et puis sans penser à toi, sans jamais penser à toi, sans t'aimer encore, jamais.
Je me rappelle la neige mauve et comme tu me prenais dans tes bras si j'avais froid.
 












2000