Diégèse  mercredi 28 février 2001


ce travail est commencé depuis 425 jours et son auteur est en vie depuis 14878 jours (2 x 43 x 73 jours)
2001

ce qui représente 2,8566% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais plus bien ce que tu me disais ni ce que tu me faisais il y a juste un an et comment je résistais déjà à tes assauts de tendresse toujours suivis d'une telle vague de reculs, de retours et d'animosités qui ne disaient plus rien et qui me laissaient fatigué et le cœur spongieux. Je me suis arrêté un instant sur ce mot pour soupeser l'effet qu'il fait encore en moi et je le laisse à notre amour, ce trop plein, ce qui fait que cela suinte, que cela coule aussi parfois quand on ne fait plus trop attention.
Je suis allé dans un restaurant bruyant, la voix cassée et j'ai croassé un temps sans vraiment entendre la douleur que cette voix qui chuintait provoquait chez les autres convives.
Parfois, entre les plats, j'imaginais ta bouche sur une autre bouche, j'imaginais ta bouche approchant une autre bouche, j'imaginais ta main qui caresse et je me souvenais de mon cœur comme il battait fort près de toi dans une de ces nuits dont je ne me souviens plus. Puis je reprenais le cours de la conversation sans plus penser qu'il pouvait y avoir du plaisir.
 

















2000