Diégèse  vendredi 5 janvier 2001


ce travail est commencé depuis 371 jours et son auteur est en vie depuis 14824 jours (23 x 17 x 109 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Le 5 janvier 2000, je prenais le train pour Autrans, hésitant à savoir si le voyage était agréable ou n'était pas agréable. Je n'en retiens que quelques impressions de froid, de ville traversées doucement, de la gare de Grenoble et de la montée vers la station dans des cars au milieu de conversations auxquelles je ne pouvais pas m'intéresser vraiment.
Mais il y avait le manque. Une année après, le manque est toujours là, même s'il a un peu changé d'aspect, d'objet.

Toute la journée, j'ai couru, attendant que tu m'appelles. Mais tu as sans doute décidé d'être un personnage du texte de 2000 et de disparaître en 2001. Quand ton message vient, trop tard, il ne provoque que des sanglots dans la voix, un peu d'injustice, beaucoup de tristesse.
Moi je t'aime encore maintenant.
 


















2000