Diégèse  samedi 6 janvier 2001


ce travail est commencé depuis 372 jours et son auteur est en vie depuis 14825 jours (52 x 593 jours)
2001

ce qui représente 2,5093% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je me rappelle bien l'hébétude complète de ce séjour à Autrans et de ma stupéfaction devant mon image captée par les caméras de télévision qui ont pris des images que je n'ai jamais osé voir. Je me rappelle aussi ces jeux de regard qui n'aboutissent pas. Je vous reverrai plus tard à Hourtin, je ne sais quel jour, mais le jeu ne sera pas commencé. À Hourtin, la fatigue était plus vive encore, plus soucieuse.
J'ai passé la journée à t'attendre et quand tu as été là, je n'ai pu que te déclarer que je t'aimais, au risque de te perdre. Nous avons dîné silencieux, presque, à penser au temps où tu osais encore m'embrasser
Je voudrais ne plus te connaître. Je voudrais ne plus penser à toi
Dans la nuit, le téléphone a sonné, m'a donné ta voix dans un souffle et je suis reparti hanter mes cauchemars.
 


















2000