Diégèse  mardi 16 janvier 2001


ce travail est commencé depuis 382 jours et son auteur est en vie depuis 14835 jours (3 x 5 x 23 x 43 jours)
2001

ce qui représente 2,5750% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
L'an dernier, je rêvais de promenades fraîches le long du canal, mais il faudra l'automne et toute sa tristesse qui s'engloutit pour que dans une solitude effrayante je longe ce chemin qui s'extrait difficilement de la gangue urbaine. Je me rappelle aussi ces dimanches de sommeil. Mais aujourd'hui, je sais qu'il y aurait pu avoir l'espoir de l'amour.
L'angoisse appelle avec elle toutes les autres nuits d'angoisse. Celle qui revient au premier plan, c'est celle qui a suivi l'accident de voiture, qui n'avait su trouver un peu d'exténuation que dans l'érotisme, débridé, seul capable dans un chassé croisé de répondre à l'épouvantable, à la honte, à ces brisures.
Toute la journée, ce n'est que la guerre.
 



















2000