Diégèse  samedi 20 janvier 2001


ce travail est commencé depuis 386 jours et son auteur est en vie depuis 14839 jours (11 x 19 x 71 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
J'avais pris le bus, en revenant de Sèvres, en face de la Maison de la radio. Je crois que j'étais enrhumé ou je craignais de m'enrhumer. Je me souviens d'avoir attendu le bus, je crois qu'il faisait froid mais il ne neigeait pas et je me rappelle précisément le parking de terre où la voiture qui m'avait emmené s'était garée et je confirme encore cette impression de campagne, un peu comme à Luxembourg ou à Bruxelles, cette impression de vent que donnent toutes les esplanades.
J'avais commencé à t'oublier. J'avais commencé à te perdre encore, à te reperdre et à me méprendre sur le travail de deuil incessant que j'avais commencé. J'ai continué à faire semblant de ne pas te voir.

Il ne restera sans doute que le mal de crâne, tout le temps passé à travailler, à essayer de penser à autre chose qu'au temps qui passe, dans une œuvre collective d'illusion. J'aurais pu te photographier, quand tu acceptes, par crainte de me fâcher en refusant, que je dépose furtivement un baiser sur tes lèvres, qui me donne un peu plus l'idée de ton oubli.
 















2000