Diégèse  dimanche 21 janvier 2001


ce travail est commencé depuis 387 jours et son auteur est en vie depuis 14840 jours (23 x 5 x 7 x 53 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Cela fait donc un an que nous ne nous sommes pas parlés, que tu es venu avec tant de réticence à Paris pour rencontrer Paris, pour faire semblant d'être un peu amoureux, traverser la ville jusqu'au soir, jusqu'à ce que je vienne te chercher pour aller dîner. Je me rappelle le saucisson qu'on sert dans ce restaurant du onzième arrondissement, le bruit des tables à côté de nous et la langueur de notre conversation après tous ces mots échangés. Après, j'ai entendu une ou deux fois ta voix au téléphone. Tu jalousais ce que je faisais ou tu faisais semblant et je ne savais plus rien de notre vieille amitié. Mais je sais qu'elle est là, qu'il est toujours possible de la faire revivre.
C'est un après-midi comme dans un film. Il pleut à Paris, il fait beau à Nice mais nous n'avons pas le temps de humer l'air doux, il faut courir et faire l'important. Et dans toute cette agitation, il n'y a pourtant que mes téléphones qui ne sonnent pas, qui ne me disent rien de toi, qui dois faire je ne sais quoi, dans cette vacance de moi que tu affectionnes.
 

















2000