Diégèse  lundi 2 juillet 2001


ce travail est commencé depuis 549 jours et son auteur est en vie depuis 15002 jours (2 x 13 x 577 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Car c'est bien impossible de prévoir tes allées et tes venues dans les mots que je te lance et que tu envies avec des rêves et des cabrioles. Je ne sais plus rien d'Alep ni des histoires imaginaires des consuls de Venise. Je ne connais plus que Venise qui fait semblant d'attendre.
Dans le brouhaha de la fête, je sais que je n'entends pas la sonnerie du téléphone car il ne sonne pas, il se soumet doucement à l'absence et je ne pense même pas à pleurer, puis viennent d'autres mots, qui se plient et qui jouent. Je devrais accepter mais tout cela m'éloigne.
 




















2000