Diégèse  vendredi 6 juillet 2001


ce travail est commencé depuis 553 jours et son auteur est en vie depuis 15006 jours (2 x 3 x 41 x 61 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je retournais à Venise, dans une Venise  jeune, martelée de sons divers, de guerres et de paix, et les verreries de Murano pouvaient ben faire briller les yeux, comme la sculpture d'Othoniel sur la Place Colette. Je ne pensais pas à toi. Je ne savais pas que les chemins de Venise étaient encore ouverts à l'aventure. Le ciel.
C'est encore un soir de plus, un peu d'attente, de solitude contenue, qui ne se dit pas et qui s'ignore, avant la rencontre, les retrouvailles et la tendresse alors, comme un trop plein, qui m'inquiète, me déraisonne, me prend un peu de sommeil alors que la pluie tombe. Je ne sais plus rien du cours des choses.

(
Je ne sais plus rien du cours des choses).
(Je ne sais plus rien du cours des choses).
 


















2000