Diégèse  mardi premier mai 2001


ce travail est commencé depuis 487 jours et son auteur est en vie depuis 14940 jours (22 x 32 x 5 x 83 jours)
2001

ce qui représente 3,2597% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Nous étions allés dans un village affublé d'une église trop grande et nous avons suivi le cours de la rivière, regardant sans grande envie des barges amarrées sur lesquelles des touristes pouvaient venir déjeuner sous des parasols à peine chauffés par le soleil trop frais.
La journée était gâchée par le pollen qui ne me laissait pas en paix. Je me rappelle la grande douceur du jour et l'idée amenée de m'y glisser avec tendresse et la crainte encore là de n'y pas parvenir.

Je monte sans grand peine la côte qui mène chez J. qui m'attend pour déjeuner. Ce qui me fait de la peine, c'est ton absence réitérée, c'est cette fuite que tu poursuis, heure après heure et cette mobilité que tu opposes à mon attente.
Je vais encore attendre et attendre un peu de corps et de caresse, des mots qui touchent et qui s'en vont, passer le temps à être disponible et à pleurer le soir, un peu, dans une solitude perlée, distante à peine de quelques sentiments d'une indifférence.
 
















2000