Diégèse  mercredi 9 mai 2001


ce travail est commencé depuis 495 jours et son auteur est en vie depuis 14948 jours (22 x 37 x 101 jours)
2001

ce qui représente 3,3115% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne suis pas certain de retrouver la route qui me conduisait à Manille et à t'imaginer dans une Asie sans consistance par le seul jeu de l'éloignement de moi. Ta proximité était si grande qu'il fallait toute cette distance des mots et ce voyage inventé pour que je puisse encore te regarder, comme, vieillissant, on éloigne de ces yeux les lignes du texte pour pouvoir encore les déchiffrer. Mais tu ne reviendras maintenant jamais de Manille.
Dans le soir, je reviens et je te parle et il faudra que je retrouve le secret de ma chambre pour trouver avec toi les mots qui calment et qui endorment. La nuit sera cependant de cauchemars, de réveils angoissés et le désir qui vient, qui te cherche et qui refuse encore toute cette solitude.
Place de la Bastille, les préparatifs de la fête donnaient à la ville des allures de guerre foraine.
Place de la Bastille, je ne voulais pas m'arrêter.
 
















2000