Diégèse  samedi 19 mai 2001


ce travail est commencé depuis 505 jours et son auteur est en vie depuis 14958 jours (2 x 33 x 277 jours)
2001

ce qui représente 3,3761% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
J'imaginais cette promenade avec toi dans les jardins du bord de Seine, et cette grande maison blanche dont on ne pense jamais qu'il s'agit bien du Muséum d'histoire naturelle mais plutôt d'un palais occupé par toute une famille princière de Saint Domingue ou du Guatemala, dans le soleil, du pont d'Austerlitz.
Cette promenade imaginaire est gravée dans mes souvenirs bien plus profondément que beaucoup d'autres promenades enchantées, dans des jardins réels et dans des pays qui ne changent jamais.

Tout tourne autour de toi que je mets en musique. Le son hausse le ton et puis baisse doucement, se lève et puis s'affaiblit et ma tête résonne de tes mots doux, qui se gravent eux aussi comme toutes les promenades imaginaires dans les envies d'amour et dans les envies douces de tendresse.
Et la journée douce passe ainsi dans des voyages musicaux revisités, des rythmes jamais vraiment entendus, pressentis, comme certains corps résonnent d'amour et vibrent encore après que le désir est assouvi.
 
















2000