Diégèse  jeudi premier mars 2001


ce travail est commencé depuis 426 jours et son auteur est en vie depuis 14879 jours (14879 = nombre premier)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Il y a un jour volé, un jour de plus et à partir de ce jour le temps devient asynchrone. Je reconnais juste ta bouche entre les mots. 
 
 
A partir de ce jour le temps devient asynchrone.
 
 
 
 
 
Je te laisse un blanc pour une année bissextile, quelques lignes à peine où je pourrai inscrire toutes mes fictions, celles qui s'étalent et qui sautillent de liens en liens, déliées pourtant de toute promesse à ton égard, de tout espoir aussi et comme le ciel s'assombrit et comme j'aurais pu aussi te choisir comme tristesse.

La Tour Saint Jacques emmaillotée reprenait les propos sur l'art du repas. Le rhume la faisait ruisseler et la nuit froide tremblait devant mes yeux
Juste avant de dormir c'est à peine si je peux reconnaître les visages que j'ai rencontrés, sauf peut-être ce couple que je ne connaissais pas et que je voulais embrasser, ce jeune homme amené qui sera embauché samedi à l'essai dans le restaurant d'habitudes, l'alignement parfait des corps des danseurs ce soir, dont les gestes parfois faisaient crisser l'air, comme une pureté, un autre élément et le monde qui claque.
 










2000