Diégèse  lundi 19 mars 2001


ce travail est commencé depuis 444 jours et son auteur est en vie depuis 14897 jours (14897 = nombre premier)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
À cette table ronde, on a dit plus tard que j'étais comme un personnage fou d'Enki Bilal et je me demande bien quel air encore crispé je pouvais donner et perdre et dire et faire et parler et danser et m'ennuyer encore avec toi ou sans toi et ne plus rien dire. Je me suis beaucoup tu, écoutant les artistes parler, presque un peu. Mais c'est alors ce soir là que nous sommes rentrés dans la nuit et le métro nous a sans doute conduits je ne sais plus très bien où.
La fatigue ne me dit plus rien d'autre que la fatigueTon amour se dessinait comme on apparaît soudain derrière une vitre, pendant l'enfance et que l'on pense que la peur ainsi créée va nous précipiter vite dans des bras qui accueillent. J'imagine chaque instant ce qui peut faire ma déchéance et te pleure encore quand tu ris, tu te joues, et tu envoies ailleurs les mots et les souvenirs.
 



















2000