Diégèse  dimanche 25 mars 2001


ce travail est commencé depuis 450 jours et son auteur est en vie depuis 14903 jours (7 x 2129 jours)
2001

ce qui représente 3,0195% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
La ville entière invite à la nonchalance, et les promenades s'étirent sans qu'il soit possible de les accélérer, de leur donner plus de nerf, plus de buts, des visites empressées. Il y a les berges, cette eau dont on ne sait plus si elle est salée ou non, qui clapote gentiment avant de se noircir et de repartir plus loin vers la mer.
Le sommeil qui me prend annonce sans doute les grandes fatigues de l'été. Te rappelles-tu combien je t'aimais à Venise

Je travaille sans grande conviction toute la journée, me donnant des airs de professeur et de conférencier, ne parvenant pas vraiment tout à fait à m'imaginer de nouveau à Venise, qu'il faudrait mieux connaître cette fois, qu'il faudrait laisser partir, laisser filer avec plaisir dans la fraîcheur de la pluie qui ferait monter l'eau plus que raisonnable.
Je ne voulais que frotter mon corps et mon cœur n'y peut rien et je suis resté languide, plongé dans le sommeil pour le repos, pour le sommeil seulement, les mots décentrés comme les souvenirs.
 

















2000