Diégèse  lundi 5 novembre 2001


ce travail est commencé depuis 675 jours et son auteur est en vie depuis 15128 jours (23 x 31 x 61 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Il y a toujours des voix qui cisaillentqui crient des mots horribles, qui crient encore, qui crient et la voix qui marche, que je prends par tes yeux pour qu'elle cesse, pour qu'elle arrête. Comme je te demande ce que tu fais, ta voix s'arrête, s'arrête, se pend à mes mots pour inventer quelque chose, pour me dire enfin quelque chose. La journée se passe loin de Paris, distante d'une cinquantaine de kilomètres, et j'écoute des mots et des projets, j'apprends de nouveau comme je devrais apprendre à te laisser plus libre, comme je pense à toi libre, comme je pense à toi comme ça.
 


















2000