Diégèse  mardi 6 novembre 2001


ce travail est commencé depuis 676 jours et son auteur est en vie depuis 15129 jours (32 x 412 jours)
2001

ce qui représente 4,4682% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Et aujourd'hui, qu'est-ce qui m'attire donc sinon un peu plus de lucidité, pouvoir écrire plus de mots, te donner plus de mots, t'étonner avec eux, avec la chance de ces mots là, avec leurs volutes sur une page électronique, et dans le temps des idées, des allégations poétiques et toi qui me suivrais, qui lirais pas à pas tous ces mots et ce serait cela, qui t'attirerait aussi, te ferait proche, si proche, avec moi, doucement. Quand tu m'appelles, c'est presque la pluie sur le toit, tes mots ne me disent que cette pluie-là, que la route glisse et Léo Ferré dirait que le temps passe et que ce sont les mots des pauvres gens. Et moi, je voudrais te dire encore davantage ces mots-là, de ne pas prendre froid, que l'amour pour toi te réchauffe, avec cet agacement de l'amour sans fin, avec cette peur, ce cri de l'amour qui n'en finit pas.
 

















2000