Diégèse  jeudi 8 novembre 2001


ce travail est commencé depuis 678 jours et son auteur est en vie depuis 15131 jours (15131 = nombre premier)
2001

ce qui représente 4,4809% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Le piano compte certainement pour moi davantage que je ne l'aurais cru, et je me rappelle bien la petite chambre grise vers laquelle je me précipitais lorsque nous allions te voir, enfant et puis dans l'adolescence, ces accords plaqués patiemment et puis le piano de Bagdad, apporté doucement dans une camionnette, qui jouait faux et qui jouait encore lorsqu'il a fallu partir. Il y aura enfin le grand piano noir, mité d'Alep, désolé des fausses notes sur les Gnossiennes de Satie et encore. Mais qui peut encore jouer du piano ? comme dans le sentiment Je suis descendu le soir vers toi, qui ne m'attendais pas, j'ai suivi le canal asséché jusqu'à la place de la Bastille à une heure trop tardive pour que l'on puisse encore sortir, échapper à notre tête à tête sans fin, ces mots qui ne disent plus rien, ces verres bus lentement et qui n'étourdissent plus et puis je suis reparti, avec ce sentiment mou de l'inconnu, du passé qui s'oublie et de ce probable évanouissement.
 

















2000