Diégèse  vendredi 9 novembre 2001


ce travail est commencé depuis 679 jours et son auteur est en vie depuis 15132 jours (22 x 3 x 13 x 97 jours)
2001

ce qui représente 4,4872% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je me plaignais de tes promesses alors même que tu n'en faisais aucune, tu passais beaucoup de notre temps à répéter qu'il n'y avait aucune promesse entre nous, et que j'étais bien fou de construire un avenir déçu, une vie de dommages sans toi, qui resterais près des grandes roues syriennes ou bien tu fais tourner maintenant des manèges dans le sud de la France, ou alors, tu n'existes plus que dans un souvenir de dernière génération, qui s'efface absolument. et si tu n'existais pas Je t'attends et tu viens, et comme à chacun de ces soirs qui se passent, à chacune de ces journées passées ensemble à parler, à se parler, à échanger des mots, de petits mots qui vont et qui viennent sur nos téléphones, je regarde tes yeux. Je ris, j'épuise mon inquiétude dans quelques mots, quelques rires, un peu de musique et un peu de vin, je te marque toute la tendresse du monde, j'ai peur.
 

















2000