Diégèse  samedi 17 novembre 2001


ce travail est commencé depuis 687 jours (3 x 229 jours) et son auteur est en vie depuis 15140 jours (22 x 5 x 757 jours)
2001

ce qui représente 4,5376% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
C'est vraiment toi dont il s'agissait, avec la belle idée de t'accompagner ailleurs, de m'accompagner dans un voyage indéfini, qui ne se dirait pas, qui s'inventerait au fil de tous les jours de toi et de moi, qui marquerait que tu es proche, que tu vas encore t'approcher davantage. Je ne lis dans ce texte que la solitude grandissante, des marches désolées dans le froid qui vient, des spectacles expérimentaux dont la moindre image tremblée peine désormais à s'imposer un peu, quelques instants, dans ma mémoire qui me désole. C'était le soir, je t'attendais. J'avais en mémoire des jours et des jours d'angoisse et je n'avais plus que ce retentissement, cette absence de cause. Tu viendrais, nous serions un peu là avant de partir, devisant, conversation lente qui peinerait à s'imposer, avec le silence qui gagneDans tous les interstices de ce temps de pause, je serais en orient, dans le jardin de Bagdad ou sur la terrasse d'Alep et tu n'en saurais rien.
 















2000