Diégèse  samedi 6 octobre 2001



ce travail est commencé depuis 645 jours et son auteur est en vie depuis 15098 jours (2 x 7549 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Ce que je peux parfois apercevoir, un peu derrière la vitre sans tain, un sourire qui m'échappe, une ride nouvelle, les yeux qui se disent sans espoir que la vie ne recule pas. Je pense à toi et je te reconnais encore dans les rues, je pense à tes yeux, qui doivent connaître aussi les rides maintenant, gentiment, avec plus de douceur qu'auparavant. comme dans un orient de soleil Toute la journée ou presque se passe doucement entre nourriture et sommeil, avec gentillesse et je te regarde dormir et je te regardeLa pluie tombe avec précision sur le toit, rythme d'automne, appréciations bruyante de la paresse, du froid qui vient et le sommeil envahit, soucieux de maux de crâne, d'images terribles qui s'appellent, qui se déchantent, qui s'entendent avec peine.
 















2000