Diégèse  vendredi 12 octobre 2001



ce travail est commencé depuis 651 jours et son auteur est en vie depuis 15104 jours (28 x 59 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
On était venu me chercher à l'arrivée, à l'aéroport, sans que je me souvienne vraiment en quelles circonstances, et c'est pourquoi sans doute, j'ai dû prendre le métro. C'était avant un terrain de jeu qui s'imaginait bien, qui voulait apporter des couleurs et se mesurer aux regards. C'est depuis quelque temps un puits de fatigue, un calcul pour éviter toutes les volées de marches qui épuisent.
Je fais le silence autour de nous, je mets les instants calmes, pétrifiés par la dispute qui s'annonce, nous allons pouvoir nous affronter, comparer longuement ton manque d'amour et mon manque d'amour, des mots et des mimiques qui brisent, arrêtent, descendent le temps à l'envers, comme un escalier idiot, des marches sur lesquelles on vole.
 

















2000