Diégèse  dimanche 21 octobre 2001



ce travail est commencé depuis 660 jours et son auteur est en vie depuis 15113 jours (7 x 17 x 127 jours)
2001

ce qui représente 4,3671% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
C'est bien ce que nous recherchons et cherchons encore, cet instant tendre où nous nous blottissions et je ne voyais plus tes yeux. Je peux encore sentir ton odeur. Elle se range à mes côtés, familière et ne dit rien des rêves de la nuit, ne dit rien et encore dans le jour, comme les nuages viennent, décidés à en découdre avec toi et moi, nous pleurons. et c'est vrai que tout s'assombrit La mauvaise journée pourra un jour s'effacer, dire un peu de mal, un peu de bien et se rappeler toutes les caresses manquées, les paroles qui meurent au téléphone et le gâchis immense d'une vie qui s'étioleJe pense à toi, au milieu de toutes les nuées de sentiments et le délire des mots, la nuit, les rêves, les rêves encore qui partent en vrille, qui s'acharnent.
 

















2000