Diégèse  lundi 22 octobre 2001



ce travail est commencé depuis 661 jours et son auteur est en vie depuis 15114 jours (2 x 3 x 11 x 229 jours)
2001

ce qui représente 4,3734% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Et il y a bien toutes ces interrogations et ton nom et le mien et toutes ces attentes, les mots échangés comme une fausse monnaie, la tendresse folle et puis rien, un peu de perte, des promenades seules, le corps qui se méprend et qui ne dit plus rien, désormais. comme je l'avais supposé Dans la fumée et dans la musique, je ne voudrais voir que toi et ta voix me surprend et les mots qui me viennent te diraient tout l'amour et la vie qui se prend et la vie, et la vie et puis le téléphone sonne sans que je puisse l'entendre, l'amour donné se prend et se reprend tendrement et puis la nuit s'étale, minorée, changée et je pourrais pleurer de tant de solitude.
 














2000