Diégèse  lundi 29 octobre 2001



ce travail est commencé depuis 668 jours et son auteur est en vie depuis 15121 jours (15121 = nombre premier)
2001

ce qui représente 4,4177% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Car c'est bien Bagdad qui a changé ma vie, lui a donné un tour de rêverie plus grave et plus dansant aussi. Dans le soir qui descend sur le Tigre, el Dijlah, sur les rives qui longent le grand fleuve presque immobile, avec les ponts qui enjambent le fleuve, avec le soir qui embaume et la maison, de la lumière dans le salon trop grand, meublé de rotin, vide, quelques tapis et le jardin de jasmin qui embaume, et des plantations maladives qui jaunissent sous les frondaisons molles des palmiers. pourquoi ne viendrais-tu pas vivire ici ? Je t'attends pour dîner et tu arriveras tard, abasourdi d'avoir couru, joué, crié, avec les vaisseaux de ton sang tout près de ta peau, le léger essoufflement marqué par un peu de sueur à la base du cou. Je t'attends, tu plisseras les yeux, je t'attends, regardant ce qui est préparé pour ta visite, un peu de souci, un peu de joie, de l'amour aussi, marqué avec cette peine qui m'est particulière et contre laquelle tu ne peux vraiment rien.
 
















2000