Diégèse  jeudi 13 septembre 2001


ce travail est commencé depuis 622 jours et son auteur est en vie depuis 15075 jours (32 x 52 x 67 jours)
2001

ce qui représente 4,1260% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Il n'y avait plus de corps, ils étaient tous de fiction, l'an dernier, l'année dernière, dans les troubles de l'automne, dans tous ces troubles dispersés, renversés, appauvris dans tout ce temps de tout ce temps-là. Comment pourrais-je suivre ces jours ? Dans tous ces corps, dans toutes ces fictions, il y avait mon désir écartelé, éclaté en milliers de morceaux qui se défont. Dans tout ce temps, je ne sais rien.
et ça continue
Il ne se passe plus rien, que l'attente éperdue du cœur qui bat soudain trop vite, de ce poids sur la poitrineJe dois me coucher tôt, me lever tôt, dormir ou ne pas dormir, ne plus y arriver, ne plus pouvoir et se réveiller soudain, et ne plus dormir et dormir encore et se réveiller avec ces yeux aussi cernés, et ce teint si gris.
 















2000