Diégèse  mardi 18 septembre 2001


ce travail est commencé depuis 627 jours et son auteur est en vie depuis 15080 jours (23 x 5 x 13 x 29 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais pas si je reconnaîtrai ta silhouette, dans un coupé Peugeot ou sur une mobylette, dans la rue, descendue, souhaitée si fort, ta démarche, tes gestes et ce déhanchement insensé, qui descend un peu ta taille, qui l'affine encore davantage. Je ne sais plus rien de toi, qui marche dans des rues qui me restent inconnues, et toute l'indécence de l'oubli. et j'agrandis encore le paysage Je suis calme, dans un calme qui ne dit rien, qui voudrait s'allonger, se rendre douillettement aux oreillers, à la couette, cachée, avec une lumière pâle, un peu d'oubli, un peu d'idées folles qui passent dans la tête et qui s'imagine un peu de temps, et je ne sais pas, et j'attends ta voix.
Comment cela peut-il encore durer un peu ?
 
















2000