Diégèse  mercredi 19 septembre 2001


ce travail est commencé depuis 628 jours et son auteur est en vie depuis 15081 jours (3 x 11 x 457 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Cela ferait donc déjà un an que tu m'empêches de dormir, que le sommeil se cache à ton évocation, que ta voix ne se donne rien d'autre que le plaisir sans honte de ne rien me dire et d'attendre loin et je ne viens pas, et je ne te verrai plus. Cela fait déjà un an que tu me manques, plus d'un an et des milliers de mots, une litanie qui ne dit rien d'autre que toi et cette douleur, et encore. tu ne sais rien de moi Il pleut, et il pleut encore, doucement, sans cesse et le ciel est bas. Quand je rentre le soir, je sens une odeur bizarre sur la ville, une rumeur aussi, qui parle de bruit, qui emporte avec elle la fumée de la peur, de l'angoisse encore. Les télévisions dégorgent de bêtise et je m'endors.
 
















2000