Diégèse  vendredi 21 septembre 2001


ce travail est commencé depuis 630 jours et son auteur est en vie depuis 15083 jours (15083 = nombre premier)
2001

ce qui représente 4,1769% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Je ne sais pas ce que disait cet ennui qui se montrait en cachette dans le texte et ces rendez-vous imaginaires et ces déjeuners dans une campagne désertée, sans attrait, qui n'existe pas. Je ne suis pas retourné à Chartres depuis longtemps, je ne me rappelle presque plus les soirs de la cathédrale et la pierre qui s'écroule à mesure que le soleil descend. Je me rappelle un peu la route, qui s'élargit, qui descend de la plaine et la ville endormie, qui jaillit soudain. Pouvait-on encore s'ennuyer ?



et il manquerait encore
De toute la nuit, nous ne nous lâcherons pas et ta main recouvrira encore la mienne au matin et l'on sera surpris de sentir comme déjà le temps est plus froid, qu'il faut se couvrir, qu'il faut faire attention et que tout cela demeure si tendre, si grave, si amoureusement autre.









2000