Diégèse  lundi 24 septembre 2001


ce travail est commencé depuis 633 jours et son auteur est en vie depuis 15086 jours (2 x 19 x 397 jours)
2001




hier  
L'atelier du texte demain






Comme le temps passe : 2001 = 2000 + 1
Les franges de la ville me sont désormais interdites, elles peuvent s'étaler doucement, croître, s'échauffer des couleurs de l'automne, quand les mains rougissent sur la bicyclette, décider âprement de ne plus rien dire de l'amour déçu, de marcher le long des chemins de traîne avec les nuages dans les yeux comme une promenade à la campagne, décider sans rien faire que tout cela ne reviendra plus. et tu verras, tu verras, comme dans la chanson Le moteur m'accompagne sous la pluie. Je pourrais compter tous les feux tricolores, qui me laissent passer, qui me retardent, qui clignotent aussi dans ce rendez-vous vers toiJe regarde la chaussée qui glisse, comme une de nos conversations nocturnes, je regarde tes yeux, comme si nous pouvions enfin regarder cet amour.
 











2000