Diégèse  mardi 6 août 2002


ce travail est commencé depuis 949 jours et son auteur est en vie depuis 15402 jours (2 x 3 x 17 x 151 jours)
2002

ce qui représente 6,1615% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Je continue sans trêve les longues promenades, me nourrissant à peine de quelques tomates, d'un fromage sec, comme en exploration dans les rues voilées par les souvenirs et que je dévoile une à une comme des rues nouvelles, vierges de toi et de toute histoire passée. Le soir, le temps gâté m'a assoupi doucement, seul dans les rêves de l'île et de ses chemins. Mais, une à une, les rues traversées dans la journée, me déposent leurs images, celles collectées avec toi, quand tu étais encore là et je comprends que je bruisse de petites pensées pour toi, toute la journée, que je ne fais que faire semblant de m'occuper et que c'est toi qui es là, que j'assiste dans un parcours immobile et sans description. Il me faudra tant d'efforts pour retrouver la ville nue.
 














2001 2000