Diégèse  dimanche 11 août 2002


ce travail est commencé depuis 954 jours et son auteur est en vie depuis 15407 jours (7 x 31 x 71 jours)
2002

ce qui représente 6,1920% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




J'ai traversé le périphérique à la tombée de la nuit pour me promener dans les rues de Malakoff, endormie entre ses pavillons dociles, se donnant des airs chics, et l'air un peu chaud irrite les narines, et la vie infiniment calme irrite les paupières. Je suis rentré dans la ville fantôme qui prend ma vie, tous les jours, qui l'embaume. Chaque fois que je passe le périphérique, je ne me rappelle plus quelles douleurs je présageais, l'instant d'avant, alors que je regardais le ciel, la lumière orange de Paris anesthésie et je suis la Seine jusqu'à chez moi, doucement, à contre courant. Dans le soir qui danse, un peu de musique, un peu d'alcool, et je t'embrasse au cou et à la bouche.
 








2001 2000