Diégèse  jeudi 29 août 2002


ce travail est commencé depuis 972 jours et son auteur est en vie depuis 15425 jours (52 x 617 jours)
2002

ce qui représente 6,3015% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




L'automne a fait son avant-première aujourd'hui. Il a voilé le ciel, d'abord, il a installé le calme douceâtre du coton dans le ciel de la ville. J'ai regardé le coton mouillé de la fenêtre qui donne sur le ciel en pente, comme pour faire pousser des haricots ou du cresson. Tu sais, nous avons essayé toi et moi d'oublier un instant la mort, dans la voix qui passe, à peine cassée par la peine, je pourrais pleurer et je ne le fais pas. Je regarde le ciel mouillé, remplacement facile, désastre prudent. Il y a longtemps que tu ne dis plus rien de l'amour. Il y a de la chance à l'oubli, désormais, infini.
 


















2001 2000