Diégèse  vendredi 19 avril 2002


ce travail est commencé depuis 840 jours et son auteur est en vie depuis 15293 jours (41 x 373 jours)
2002

ce qui représente 5,4927% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il m'était pénible de devoir continuer vers le Sud. La seule évocation de l'ancien palais des Maharadjahs, transformé en hôtel, ne pouvait suffire à me jeter dans un bus pour rejoindre Mysore. La journée se passe bleue encore et le soir, je dois m'assommer pour dormir. Je ne pense plus à toi. L'angoisse distille patiemment et m'empoisonne jusque dans le sommeil trouble que je m'impose. Les processions sont terminées depuis plusieurs mois et les éléphants recouverts d'or ont sans aucun doute rangé leur carapace. J'ai cédé à ton insistance. Tu avais tant rêvé de voir Mysore qu'il fallait que je te raconte. Mais que puis-je bien raconter ? Les boutiques où l'on voit sans aucun éblouissement des répliques d'éléphants mal dorés, la chambre du palais transformé en hôtel où l'on peut suivre le cheminement de l'occidentalisation du goût et le délicieux pain anglais, servi par un géant ganté, à l'uniforme d'un blanc obsédant, le matin, quand le corps est à peine réveillé et les yeux déjà éblouis. Dehors, le bruit n'a pas cessé. J'ai entendu de la musique et je ne me suis pas ennuyé, pas tout de suite, pas tout à fait, amusé d'être proche et lointain d'un spectacle de chansons, moi qui ne vais jamais au spectacle. Je ne sais plus ce qu'est le silence. T'es piqué ?
 














2001 2000